Seiche

Identité
Seiche
Sepia officinalis
Seiche, sépiole, supion, blanc de seiche (manteau de la seiche). En Bretagne, la seiche est connue sous le nom de morgate.
Saisonnalité
Bonne période d'abondance
Bonne période d'abondance
Grande période d'abondance
Grande période d'abondance
Lieu et mode de vie

On trouve la seiche commune dans différents milieux sur le plateau continental, souvent à profondeur moyenne, notamment sur les fonds sableux et dans les herbiers. Elle possède un corps de forme ovale recouvert d’une peau qui peut changer brusquement de couleur sous l’action de son cerveau très évolué. On trouve sous sa peau du dos une coquille interne : le célèbre os de seiche que l’on retrouve sur les plages. La seiche projette un liquide noir, appelé sépia par un organe spécifique : l’entonnoir. Ce liquide, aussi appelé « encre » ou « noir de seiche » lui permet de se dissimuler pour prendre la fuite.

Les pêcheurs de Bretagne

Près de la côte, la seiche se pêche aussi au casier pour la consommation saisonnière locale, mais la grande majorité des débarquements qui approvisionnent le marché sont assurés par les chalutiers.

L’acheter, le consommer,
le cuisiner

Dans la seiche tout est bon. Que ce soit le corps, les tentacules ou l’encre, tout se mange. C’est un aliment très réputé dans la cuisine méridionale. La seiche peut être cuisinée en friture, marinée en sauce, à la poêle…