Baudroie (Lotte)

Identité
La baudroie
Lophiidae
Baudroie, lotte
Saisonnalité
Grande période d'abondance
Grande période d'abondance
Grande période d'abondance
Grande période d'abondance
Lieu et mode de vie

La baudroie vit dans des profondeurs allant de 50 m jusqu’à au moins 800 m de profondeur. Elle chasse à l’affût en prenant la couleur du milieu. Une fois camouflée, elle se sert de son filament pêcheur pour attirer ses proies. La baudroie se nourrit presque exclusivement de poissons. Elle est particulièrement abondante en mer celtique et dans le Golfe de Gascogne.

Les pêcheurs de Bretagne
La lotte est une espèce emblématique de la pêche bretonne.

La moitié de la quantité de lotte pêchée l’est par les bateaux de pêcheurs de Bretagne.
N’hésitez plus à en acheter.

L’acheter, le consommer,
le cuisiner

A l’achat, la baudroie est décapitée ; c’est sa queue que l’on vend sous le nom de lotte.
Une fois l’arrête centrale enlevée, vous obtiendrez un poisson sans arrêtes !
La baudroie est un poisson très recherché pour sa chair très fine et d’une grande qualité gastronomique. On la compare souvent à celle de la langouste.
On la prépare sous la forme de steaks, de rôtis braisés au four ou en cocotte ou poêlés à la meunière. On peut aussi préparer la lotte à l’américaine, ou avec des sauces à la crème, au vin blanc etc.